Err

Votre caviste indépendant et passionné

Les Champagnes rares et insolites

Les Champagnes rares et insolites

Les champagnes rares et insolites

 
Trois cépages sont majoritairement utilisés pour produire LE champagne : le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. Les cuvées Brut Tradition sont souvent un assemblage des trois, toute fois en fonction de la localité un cépage domine souvent les deux autres.
On parle de champagne insolite lorsque d’autres types de raisins entre dans sa composition. Vous ne le saviez peut-être pas mais en réalité 7 cépages sont autorisés pour produire du champagne. En plus des trois cités précédemment, les vignerons peuvent cultiver l’arbane, le petit meslier, le pinot blanc et le pinot gris.
Les champagnes contenant ces cépages sont aussi considérés comme champagnes rares. La raison étant que peu de vignerons les cultivent et les productions sont limitées. Peu productifs et sensibles aux maladies, ce sont des cépages plus difficiles à travailler.
 

L'arbane

 
L’arbane trouve son origine dans l’Aube où il est encore travaillé aujourd’hui. Il apporte beaucoup de finesse au champagne, marqué par des arômes floraux, d’aubépine, et fruités, de pêche de vigne. Le domaine Horiot, situé dans la ville des Riceys, produit une cuvée 100% arbane, un champagne frais, d’une belle élégance.

Le petit meslier

 
De son côté, le petit meslier se caractérise en bouche par une belle fraicheur et de la vivacité. Il apporte au champagne des arômes d’agrumes, de fleurs et d’amande. Autrefois consommé comme vin de table, plusieurs vignerons produisent aujourd’hui des cuvées monocépages à partir du petit meslier.
 
C’est notamment le cas du champagne Laherte, du champagne Duval mais aussi d’Olivier Horiot.
Mais d’autres maisons de champagne choisissent de le travailler en assemblage, la cuvée Quattuor de chez Drappier est un très bon champagne issu d’un assemblage de cépages oubliés et de cépages dominants de la Champagne.

Le pinot gris ou fromenteau

 
Le pinot gris, aussi appelé fromenteau, est un cousin du pinot noir. Ce dernier a muté donnant naissance au pinot gris, un cépage aux notes fumées et aux arômes de fruits jaunes et de fruits secs. En bouche il apporte de la rondeur et un peu d’acidité.
 
La maison de champagne Drappier propose une cuvée 100% pinot gris nommée Trop m’en faut. C’est un champagne très riche, d’attaque pour accompagner un plat de viande blanche ou de poisson, très atypique et très bien fait, il est à découvrir pour rendre compte de la diversité de champagnes.

Le pinot blanc

 
Un autre pinot issu du pinot noir, le blanc possède des notes fruitées et légèrement épicées, en bouche il se caractérise par son ampleur et sa rondeur même s’il est moins frais que le chardonnay.
 
En monocépage, la maison Trichet produit la cuvée 1333, un champagne gourmand mais qui reste digeste.
On retrouve aussi le pinot blanc en assemblage avec d’autres cépages dans les cuvées Clarevallis et Quattuor de Drappier et la cuvée Complantée du vigneron Pascal Agrapart.

 

Ces cépages oubliés sont intéressants à découvrir, car en plus d’apporter une diversité dans la famille du champagne, ils ont chacun une vraie personnalité et une typicité qui leur est propre. Aujourd’hui, de plus en plus de vignerons les remettent au goût du jour. N’hésitez plus à les découvrir, vous ne serez qu’agréablement surpris.
 
Chez Millésimes et Saveurs, nous sommes toujours présents pour vous aider à choisir au mieux votre champagne, venez nous rendre visite !
 
Votre caviste organise aussi des soirées dégustations pour vous donner l’occasion de gouter ce qui se fait de mieux en champagnes rares et insolites.
Rédigé le  18 mai 2024 11:44  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site