Err

Votre caviste indépendant et passionné

Whisky Japonais Nikka Days 40 %

Nikka
(Code: C4502)
En Stock
Un whisky facile, équilibré et fruité !

Né en 1894 au sein d’une famille de producteurs de saké, Masataka Taketsuru est considéré comme le père du whisky japonais. Après une formation de chimiste, il est embauché par la société Settsu Shuzo qui l'envoie en Ecosse en 1919 pour y faire son apprentissage.
Livraison offerte dès 350€Une seule adresse de livraison
39,50 €
1000g


Livraison Gratuite dès 350€ d’achat



Vous avez une question ?Contactez-nous au 03 26 07 83 12Lundi 14h30-19h Mardi-Samedi 9h30-12h30 14h15-19h15
Paiement sécurisé
CB, Visa, Mastercard, Paypal,Virement bancaire et Vente à distance
Livraison rapideDPD et ColissimoRetrait possible en magasin
    • Œil : Robe acajou aux reflets dorés.
    • Nez : Fruits mûrs de couleur jaunes et blancs comme la poire la pomme et la pêche. Évolution plus délicate, il sur des notes subtiles de fleur oranger .
    • Bouche :  Onctueuse et grasse. Les arômes de fruits s’entremêlent aux arômes plus tertiaires et torréfiées sur la finale. Souple et douce, les effluves de malt et de vanille vous chatouillerons le palais.


    A servir à 16/18° avec une volaille rôtie aux girolles
     
  1. Le groupe Nikka est à l’origine de nombreuses innovations en matière d’assemblage - Nikka From The Barrel en est la parfaite illustration. Ce blend original, séduit aujourd’hui le monde occidental autant par sa bouteille contemporaine aux lignes épurées que par ses qualités sensorielles uniques. Élaboré à partir des deux Single Malts Miyagikyo et Yoichi ainsi que d’un whisky de grain, Nikka From The Barrel résulte de l’alchimie entre le talent des master blenders et le perfectionnisme à la japonaise.
    Nikka from the Barrel, a été élu meilleur blended whisky japonais de moins de 12 ans aux World Whisky Awards 2008.
  2. Né en 1894 au sein d’une famille de producteurs de saké, Masataka Taketsuru est considéré comme le père du whisky japonais. Après une formation de chimiste, il est embauché par la société Settsu Shuzo qui l'envoie en Ecosse en 1919 pour y faire son apprentissage. Il se prend de passion pour le whisky et décide de lui consacrer sa vie. En 1934, il construit Yoichi, sa première distillerie, sur l’île de Hokkaido. Son succès croissant lui permet d’établir une deuxième en 1969 près de Sendai : Miyagikyo. C’est à partir des single malts de ces deux distilleries que le groupe Nikka Whisky décline toute sa gamme de whiskies japonais.