Err

Votre caviste indépendant et passionné

Ratafia Distillerie Goyard 3 ans 18%

Distillerie Goyard
(Code: C1557)
En Stock
Un subtil mariage de moûts de raisins et d’Eaux-de-vie de vin !

C’est face à la difficulté de nourrir sa famille que Joseph, frère aîné de Jean, choisit de diversifier l’activité agricole familiale. Orphelin de père, il a dû batailler pour nourrir cette fratrie qui compte sept enfants.
Livraison offerte dès 350€hors Chronopost et une seule adresse de livraison
19,90 €
1000g


Livraison Gratuite dès 350€ d’achat



Vous avez une question ?Contactez-nous au 03 26 07 83 12Lundi 14h30-19h Mardi-Samedi 9h30-12h30 14h15-19h15
Paiement sécurisé
CB, Visa, Mastercard, Paypal,Virement bancaire et Vente à distance
Livraison rapideDPD, Colissimo, ChronopostRetrait possible en magasin

    • Œil : Robe jaune ambré soutenu avec une belle luminosité.


    • Nez :

      Concentré, très nuancé et riche, sur les fruits rouges, secs et exotiques

      .


    • Bouche : Ample, grasse et fine, avec une finale concentrée et aromatique (amande, figue, fraise).

      • Temps de garde : A boire maintenant mais se gardera de nombreuses années.
      • Cépages : Jus de raisin champenois + eau de vie.


    A servir avec un foie gras ou des fromages à pâtes persillées

     
  1. Le vin de liqueur (ou mistelle de raisin) est un vin muté obtenu par mutage avant fermentation alcoolique, le moût étant additionné d'alcool éthylique (eau-de-vie de vin essentiellement) pour empêcher sa fermentation afin de conserver sucre résiduel et fruité. Ce n'est donc pas un vin stricto sensu car 100 % de son alcool provient du mutage, à la différence du vin doux naturel qui est l'autre catégorie de vin muté. Le vin doux naturel a déjà commencé sa fermentation lorsqu'on lui ajoute de l'alcool. Finalement il contient une partie d'alcool produit naturellement et une partie d'alcool ajouté.
  2. Depuis un siècle, Distillerie Jean Goyard perpétue le savoir-faire de son fondateur à travers ses trois métiers, pour lesquels elle est unanimement reconnue : la prestation de services pour les vignerons, la production de spécialités et co-produits du vignoble pour l’industrie, et l’élaboration de spiritueux destinés au grand public.
    C’est face à la difficulté de nourrir sa famille que Joseph, frère aîné de Jean, choisit de diversifier l’activité agricole familiale. Orphelin de père, il a dû batailler pour nourrir cette fratrie qui compte sept enfants. Il achète un alambic et commence à distiller des excédents de vins de Bourgogne. C’est ainsi que Jean s’initie à la distillation des produits de la vigne, afin de produire des eaux-de-vie. Dès les années 1930, Jean Goyard parcourt la Champagne avec douze alambics, qui viennent compléter l’atelier installé à Aÿ en 1925. De génération en génération, la famille Goyard perpétue le savoir-faire développé par les deux frères en matière de distillation.