Err

Votre caviste indépendant et passionné

Crozes Hermitage Laurent Combier "Cap Nord" 2017

Laurent Combier
(Code: C5306)
En Stock
Un Crozes Hermitage puissant et très bien fait !

Laurent œuvre au domaine Combier dès la fin des années 1980. Il s’intéresse davantage à la viticulture, convaincu du potentiel de Crozes-Hermitage. Il se reconstruit une cave et aborde tranquillement en bio ses premiers millésimes, 1990 et 1991. Son fils ainé Julien travaille avec lui au domaine Combier à partir 2014.
Livraison offerte dès 350€Une seule adresse de livraison
27,90 €
1000g


Livraison Gratuite dès 350€ d’achat



Vous avez une question ?Contactez-nous au 03 26 07 83 12Lundi 14h30-19h Mardi-Samedi 9h30-12h30 14h15-19h15
Paiement sécurisé
CB, Visa, Mastercard, Paypal,Virement bancaire et Vente à distance
Livraison rapideDPD et ColissimoRetrait possible en magasin


    • ŒilRobe violette aux reflets foncés.
    • Nez : Typique d'une belle syrah avec les fleurs, les fruits noirs et les notes épicées. Finale animale.
    • Bouche :  Attaque fraiche. Les arômes du nez sont également en bouche. Belle complexité également. La finale est très digeste.

      • Temps de garde : A boire ou à garder 7/8 ans.
      • Cépages : 100 % syrah.


      A servir à 16 ° avec un parmentier de canard.

  1. L’appellation Crozes Hermitage, la plus vaste du Nord de la Vallée du Rhône (1500 ha), s’étend sur 11 communes situées dans la Drôme. Les vignes se situent dans une zone assez plane sur des coteaux granitiques dans le prolongement de l’Hermitage au nord, et sur des alluvions fluvio-glaciaires et des terrasses de cailloux roulés du Rhône, au sud.

  2. En 1936, le jeune Camille Combier descend de son Ardèche natale pour acquérir les premières terres du domaine Combier. Maurice reprend le domaine en 1962 et se concentre sur l’arboriculture. Il entretient néanmoins le vignoble de son père et vend ses raisins, les premiers temps aux maisons de négoce et par la suite à la cave coopérative de Tain l’Hermitage. Son fils Laurent œuvre au domaine Combier dès la fin des années 1980. Il s’intéresse davantage à la viticulture, convaincu du potentiel de Crozes-Hermitage. Il se reconstruit une cave et aborde tranquillement en bio ses premiers millésimes,1990 et 1991. Son fils ainé Julien travaille avec lui au domaine Combier à partir 2014.


Articles complémentaires