Err

Votre caviste indépendant et passionné
Millésimes & Saveurs Logo de la cave à vin

Côte de Provence Sainte Victoire rosé H. Bonnaud 2023

Château Henri Bonnaud
(Code: C8317)
En Stock
Un Cote de Provence Sainte Victoire très agréable ! Si vous recherchez un rosé élégant mais fruité, de l'apéritif au repas, essayez le !
Livraison offerte dès 350€
Une seule adresse de livraison
14,50 €
1000g


Livraison Gratuite dès 350€ d’achat



Paiement sécurisé
CB, Mastercard, Visa, Paypal  et Virement Bancaire
Livraison rapide
DPD et Colissimo - Retrait possible en magasin
Vous avez une question ?
Contactez-nous au 03 26 07 83 12 - Lundi 14h30/19h, Mardi au samedi 9h30/12h30 et 14h15/19h15
    • Œil : Jolie robe rose pale.
    • Nez : Envoutant sur des notes de fruits rouges et d'épices.
    • Bouche : Attaque fraiche mais grasse. Nous retrouvons les arômes du nez. Jolie rosé de repas et de tout instant. Belle finale digeste et sapide.

      • Temps de garde : A boire dans les 2 ans.
      • Cépages :  Grenache 85 % et Cinsault  15%


    A servir à 10° avec des grillades, des poissons...
     
  1. L'appellation Côtes de Provence s'étend sur plus de 20 000 hectares sur 3 départements : le Var, les Bouches-du-Rhône et une commune dans les Alpes-Maritimes qui regroupent 84 communes. Le terroir de l’appellation Côtes de Provence est aussi beau dans les vignes qu’au niveau des racines. Le sous-sol est en effet d’une géologie complexe, particulièrement propice au vin. Deux grands ensembles géologiques coexistent dans les Côtes de Provence : l’un calcaire, au nord et à l’ouest et l’autre cristallin au sud et à l’est. Toute la zone ouest et nord des Côtes de Provence est constituée d’une alternance de collines et de barres calcaires sculptées par l’érosion. Plus à l’est, face à la mer, affleurent les massifs cristallins des Maures et de l’Estérel. Cet ensemble cristallin est formé partiellement de roches d’origine éruptive.

  2. Stéphane Spitzglous, représentant la 3ème génération, est né sur le Domaine. Elevé par son grand-père, Henri Bonnaud, il l’accompagne des journées entières sur le tracteur. C’est en 1996, que ce dernier accepte enfin que son petit fils prenne la suite.
    En 2004, il vinifie son premier millésime. Et en mémoire à son grand-père, décédé en 2001, il décide de le baptiser : Château Henri Bonnaud. En 2006, Stéphane crée la cuvée Quintessence, la grande cuvée du Domaine. En 2010, Il fait le choix d’une agriculture biologique ainsi que d’une vinification biologique en 2013, et ce par conviction profonde. Et c’est en 2011, qu’il posera la première pierre de son « Château », concrétisant ainsi son plus grand rêve, l’un des plus grands moments de l’histoire du Domaine.